À propos

Campagne 2007
le Lait au chocolat

Le Lait au chocolat lance sa nouvelle campagne publicitaire, conçue par l’agence BBDO Montréal. Compte tenu du succès de la dernière campagne en 2006, confirmé par l’obtention du Grand Cassies, la pression était forte pour satisfaire aux attentes, voire même les dépasser. Mais le pari est tenu. À preuve, le défi relevé est de taille : huit messages de quinze secondes, vingt-deux annonces imprimées, un microsite, un concours et bien plus encore! De facture ludique, la campagne met l’accent sur les nouveaux médias générateurs d’interactions avec le public et, cette fois, ratisse large en s’adressant aux jeunes de 13 à 34 ans, voire à l’ensemble des consommateurs.

leo et choc campagne publicitaire lait au chocolat

LEO ET CHOC CAMPAGNE PUBLICITAIRE LAIT AU CHOCOLAT

D’abord, Les Aventures de Léo et Choc, c’est toute une nouvelle plateforme d’animation qui donne la vedette à deux personnages pittoresques, Léo et Choc, dont nous pourrons suivre les péripéties dans plusieurs animations et bandes dessinées, au cinéma, sur le Web et en imprimé. Léo, une goutte de lait, et Choc, un carré de chocolat, sont deux comparses friands l’un de l’autre et engagés dans toutes sortes d’aventures aux tournures tragicomiques, qui se terminent toujours sur la fusion des deux personnages convertis en lait au chocolat, avant de révéler le logo et l’adresse Internet du Lait au chocolat. Tantôt à la plage sous un soleil de plomb, tantôt secoués dans un manège de montagnes russes, les deux protagonistes partagent un enthousiasme débridé qui les consume à tout coup.

Au cinéma, trois animations se succèdent avant les représentations. Sur le Web, l’internaute a accès aux animations ou à des bannières via de nombreux sites, dont le site de jeux Xbox en ligne, où des bannières surprennent l’utilisateur lorsqu’il sélectionne certains jeux, dont Need for Speed, Tony Hawk’s American Wasteland et MLB 2K7.

En imprimé, les lecteurs des journaux Métro et Voir peuvent suivre les épisodes de Léo et Choc sous la forme d’une petite bande dessinée. Au total, vingt-deux histoires sont racontées et se terminent par une invitation à se rendre sur leoetchoc.com.

Le site Web suscite une vive effervescence puisque les visiteurs peuvent y créer leur propre animation au moyen d’une boîte à outils mettant plusieurs options à la disposition des animateurs en herbe : sélection de l’endroit, du personnage, de son humeur, de la situation, etc. Et puisqu’un bonheur ne vient jamais seul, le public a la chance de participer à un concours bimensuel, soit en concevant une animation, soit en votant pour l’animation de son choix. De plus, le site donne accès au téléchargement des animations, dont cinq en exclusivité sur le Web, à toutes les annonces imprimées dès leur parution et à un choix d’économiseurs d’écran.

Blogueurs et mordus d’animation ne parlent plus que des Aventures de Léo et Choc. Dans son éloge du site leoetchoc.com, le blogue Monde du marketing interactif de l’Université de Sherbrooke écrit : « Je vous assure que ce site vous donnera une folle envie de boire du lait au chocolat. »